Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher









Conférences Desjardins
Desjardins
Détails

Conférence Desjardins le 23 January 2008
Prise en charge de l'obésité en première ligne : pourquoi ? comment ?
( Professionnels de la santé )
Par: Marie-France Langlois, Sherbrooke
 
 
 De12:00 à 13:00
Lieu : Centre de recherche de l'Hôpital Laval - Auditorium du Pavillon Marguerite-d'Youville
Québec, Québec(Canada)
L’obésité est un problème de santé publique important qui prend des proportions épidémiques à l’échelle mondiale. En effet, près de 60% des canadiens ont un excès de poids et leur nombre augmente de façon dramatique depuis les 20 dernières années. Notre groupe a implanté une équipe interdisciplinaire ayant démontré son efficacité pour le traitement de l’obésité. Néanmoins, la majorité des sujets obèses sont traités en première ligne par des intervenants qui se sentent souvent pris au dépourvu face au traitement de ce type de patient. Nous avons donc mis sur pied un préceptorat clinique et une communauté virtuelle de support pour les professionnels des Groupes de Médecine de Famille (GMF); cette forme d’éducation médicale continue vise à modifier la prise en charge de la clientèle avec excès pondéral. L’intervention consistait donc en une formation de type préceptorat accompagnée d’un portail virtuel pour les médecins et les infirmières travaillant au sein des GMFs. Des outils de référence et d’enseignement ont aussi développés et mis à la disposition des participants et des rencontres virtuelles mensuelles ont eu lieu avec l’équipe d’experts. Suite à cette intervention, nous avons noté une amélioration significative de la perception des participants quant à leur capacité de prendre en charge et conseiller les patients obèses, ce qui était maintenu 1 an plus tard. De plus, des changements dans la pratique ont également été notés, comme l’offre d’un suivi systématique et l’augmentation de l’utilisation de certains outils comme le podomètre. Ceci suggère qu’une formation ciblée et le soutien des intervenants de première ligne par des équipes d’experts pourraient aider notre système de santé à faire face à l’épidémie actuelle d’obésité.
 




Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre