Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche 
      sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher


Traitement
Traitement pharmacologique

Cette stratégie est un complément de la stratégie comportementale qui touche les habitudes de vie. Elle touche seulement les patients obèses, et plus particulièrement ceux qui ont des co-morbidités.

Il y a en ce moment sur le marché trois principaux médicaments dédiés à la perte de poids. Il y a aussi des anorexigènes tels que la phentermine, une substance administrée à court terme qui mime les effets stimulants du système nerveux sympatique.

Tous ces médicaments comportent certains effets secondaires. Leur efficacité à long terme est modérée.

Rimonabant
Le rimonabant bloque, entre autres, les récepteurs cannabinoïdes CB1 du cerveau associés au centre de l'appétit et de plusieurs tissus périphériques. Il est commercialisé dans certains pays européens et sous demande d’homologation aux Etats-Unis. Ce contrôle opérerait par l'entremise du système endocannabinoïde, celui-là même qui est impliqué dans la dépendance au tabac.
Pour en savoir plus

Orlistat
L’orlistat agit au niveau des intestins en bloquant l’absorption de 30% des graisses.

Sibutramine
La sibutramine augmente la satiété suivant un repas en prolongeant l’action des neurotransmetteurs du cerveau.

Références

Médication diverse
Mise en garde sur les coupe-faim, plantes, extraits thyroidiens, laxatifs
Les médicaments coupe-faim : Maigrir à tout prix? 1998
Article détaillé sur la commercialisation de certains médicaments servant au traitement de l'obésité




Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre