Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher


Complications
Diabète

Une accumulation de tissu adipeux à l’intérieur de la cavité abdominale (tissu adipeux intra-abdominale), est associée à une intolérance au glucose et à une hyperinsulinémie résultant d’un état de résistance du métabolisme du glucose à l’action de l’insuline (résistance à l’insuline). La résistance à l’insuline est caractérisée par l’incompétence de l’insuline à exercer son action sur l’entrée du glucose dans les tissus et sur son métabolisme. La relation entre l’obésité et la résistance à l’insuline est maintenant reconnue.

De plus, l’obésité, particulièrement sa forme intra-abdominale, contribuerait au développement de la résistance à l’insuline en augmentant la mise en circulation de substrats lipidiques et leur entrée dans les tissus. Ainsi, l’hyperinsulinémie constitue une réponse adaptative à la résistance à l’insuline des tissus périphériques.

La résistance à l’insuline est considérée comme un état pré-diabétique, le diabète de type 2 étant l’étape subséquente où une sécrétion inadéquate d’insuline par un pancréas épuisé ne parvient plus à maintenir une glycémie normale. La résistance à l’insuline est donc un facteur de risque de développement à la fois du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires.




Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre