Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher


Prévention
Conseils pratiques

Voici quelques conseils utiles à mettre en pratique au quotidien.

Des "Outils Pratiques" sont aussi disponibles dans la section "Ressources"

20 trucs pour une meilleure alimentation (Extenso.org)

Changements environnementaux

  1. Si les consultations avec une nutritionniste étaient remboursées par les assurances privées, plus de gens consulteraient. Elles le sont depuis quelques mois aux États-Unis.

  2. Augmenter le prix de la nourriture-camelote, comme les croustilles, les boissons fruitées, les boissons gazeuses et baisser celui des fruits et légumes.

  3. Sensibiliser les décideurs de l'industrie agroalimentaire à l'importance de maintenir des formats individuels appropriés d'aliments et de boissons.

  4. Élaboration et application d'une politique alimentaire en milieu scolaire et en milieu de travail. Les nombreux casse-croûte et fast food dans l'environnement scolaire font une concurrence aux efforts entrepris par les écoles pour offrir des menus sains aux étudiants.

  5. Dans les cafétérias scolaires, yogourts et salades de fruits devraient coûter moins cher que le beigne ou le gâteau au chocolat.

  6. L'ambiance des cafétérias scolaires est à revoir. Porter une attention particulière à la décoration, à l'éclairage et à l'intensité de la musique et du bruit.

  7. Réduire les portions dans les cafétérias et les restaurants : en face d'une portion plus grosse, il est démontré que le consommateur consomme 30 % de plus de calories.

  8. Le tiers du contenu des machines distributrices devrait être composé de choix santé : légumes, fruits, yogourt, muffins. Avec le temps, le contenu des aliments santé devrait être de 50 %.

  9. Promotion de la consommation quotidienne de cinq fruits et légumes.

  10. Sensibiliser la population à l'importance de l'écoute des signaux corporels de faim et de satiété comme moyen de limiter l'augmentation du poids ; dans ce même ordre d'idées, outiller les professionnels de la santé afin qu'ils aident les gens à bien comprendre ces signaux.

Dix conseils nutritionnels

  1. Manger chaque jour cinq portions de fruits et légumes. Une portion correspond à un fruit ou un légume de grosseur moyenne ou à : 1/2 tasse de légumes ou de fruits cuits, surgelés, en conserve ou frais, à 1 tasse de laitue, à 1/2 tasse de jus, à 1/4 de tasse de fruits secs.

  2. Choisir des produits non-raffinés. Le pain brun rassasie davantage que le blanc.

  3. Privilégier l'huile végétale, l'huile d'olive et les margarines sans gras trans ou hydrogénés, qui augmentent le cholestérol.

  4. Jeter à la poubelle le contenant de graisse Crisco qui traîne dans le frigo : c'est de l'affreux gras trans.

  5. Privilégier les jus de fruits aux boissons fruitées. Ils coûtent plus cher, hélas. Jus d'orange congelé ou réfrigéré? Le premier contient jusqu'à 25% de plus de vitamine C. Une fois le contenant ouvert ou le jus reconstitué, la vitamine C disparaît à un rythme de 2% par jour. Il faut donc le boire rapidement.

  6. Le fromage de chèvre est moins gras que le cheddar ou le brie. Les fromages allégés et le lait avec 1% de gras sont intéressants parce que, contrairement à la crème glacée « avec 50% moins de gras », on ne peut compenser le gras en moins en ajoutant du sucre.

  7. Les acides gras oméga-3 sont merveilleux : ils aident à prévenir les maladies du coeur, préviennent la formation de caillots dans le sang, les cancers du côlon, du sein et de la prostate, soulagent les maladies inflammatoires de l'intestin, aident les femmes enceintes à mener à terme leur grossesse. On retrouve les oméga-3 dans les huiles de lin, de canola, de soya, de noix ; dans les noix de grenoble, les graines de lin, le germe de blé; dans les poissons gras (truite, saumon, sardine, anchois), les algues marines, les mollusques (moules, huîtres, escargots) et les margarines molles non-hydrogénées.

  8. Perdre du poids ne signifie pas éliminer à tout jamais les « aliments plaisirs » (croustilles, dessert, deuxième portion). Les nutritionnistes préfèrent ajouter des aliments sains, pour faire en sorte que les aliments camelote perdent de leur importance.

  9. Si tu ne manges pas ton brocoli, tu n'auras pas de dessert! » « Si tu fais ton lit, tu auras du chocolat... ». Ce sont des phrases à ne pas dire à son enfant. Le dessert, perçu comme un aliment récompense, deviendra à coup sûr le préféré de l'enfant.

  10. Les conseils du magazine O pour ne pas reprendre le poids perdu : toujours manger le petit-déjeuner ; bouger régulièrement; se peser régulièrement pour réagir rapidement dès la prise de poids; dans ce cas, pas de régime draconien : se contenter de réduire le vin, de couper le dessert et de marcher un tour de bloc supplémentaire ; plus le temps passe, plus vous augmentez les chances que la perte de poids perdure.

Pour aider votre enfant à développer de bonnes habitudes alimentaires

  • donnez le bon exemple en adoptant de saines habitudes alimentaires;
  • prônez la modération plutôt que l’interdiction;
  • à table, offrez-lui une variété d’aliments de qualité, et laissez-le décider de la quantité;
  • évitez de catégoriser les aliments comme «bons» ou «mauvais;
  • évitez de vous servir des aliments pour récompenser ou pour punir votre enfant;
  • adoptez une attitude saine et équilibrée à l'égard du corps et de l'alimentation en évitant de transposer vos propres préoccupations sur vos enfants.

Source : Extenso.org

Sites Internet pour améliorer son alimentation :

www.extenso.org
(Centre de référence sur la nutrition humaine de l'Université de Montréal)
radio-canada.ca/actualité/lepicerie
(Site de l'émission L'Épicerie de Radio-Canada)



Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre