Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher


Étiologie
Activité physique

L’activité physique est associée à la prévalence de l’obésité. Les personnes sédentaires durant leur temps de loisirs sont plus susceptibles d’être obèses que celles qui sont physiquement actives. Ainsi, dans l'Enquête Statistique Canada de 2004, 27,0 % des hommes sédentaires étaient obèses comparativement à 19,6 % des hommes actifs. Chez les femmes, les taux d’obésité étaient élevés non seulement pour celles qui étaient sédentaires durant leur temps libre, mais aussi pour celles qui étaient modérément actives. Ces relations demeurent statistiquement significatives lorsqu’on tient compte des effets de l’âge et du statut socioéconomique.

Activité Physique et Obésité

Référence: Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) : Nutrition de 2004

Voir aussi la section Traitement/Activité physique

Autres Référence

L’activité physique et le poids corporel
5e avis du comité scientifique de Kino-Québec 2006, en collaboration avec la Chaire sur l'obésité
Stratégies éprouvées et prometteuses pour promouvoir la pratique régulière d'activités physiques au Québec
4e avis du comité scientifique de Kino-Québec 2004
Quantité d'activité physique requise pour en retirer des bénéfices pour la santé pdf
1er avis du comité scientifique de Kino-Québec 1999, en collaboration avec la Chaire sur l'obésité
Institut canadien de la recherche sur la condition physique




Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre