Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher

 
 
 
 
 

Étiologie

La prévalence du surpoids et de l’obésité est en croissance non seulement aux Etats-Unis, mais également au Canada et dans tous les pays du monde. Bien que l’étiologie de l’obésité soit complexe et multifactorielle, il est important de souligner que la dépense énergétique quotidienne a diminué alors qu’un pourcentage important de notre population a accès à une alimentation de faible qualité nutritionnelle à haute densité énergétique. Cette combinaison de sédentarité observée à la fois au travail et dans la vie quotidienne combinée à une alimentation à haute densité énergétique augmente donc les probabilités de se retrouver en bilan énergétique positif.

Bien que le caractère délétère de l’obésité soit bien reconnu, le clinicien est constamment confronté dans sa pratique à la diversité des complications pouvant se manifester chez les patients obèses. À cet effet, certains individus présentent un profil de risque métabolique relativement normal en dépit d’une obésité considérable, alors que d’autres seront caractérisés par un ensemble de complications métaboliques augmentant de manière substantielle le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires même en présence d’un léger surplus de poids.

Le professionnel de la santé devra donc aller au-delà de la simple mesure du poids corporel ou du calcul de l’indice de masse corporelle afin d’identifier convenablement les patients présentant des complications métaboliques. Ainsi, il est important de souligner qu’une proportion importante de ces patients sont caractérisés par une accumulation intra-abdominale prédominante de tissu adipeux, qui peut donc être identifiée par la mesure de la circonférence de la taille.




Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre